SPECTACLE VIVANT

Par défaut
SPECTACLE VIVANT

LE PORTRAIT D’UN OISEAU

(en résumé:)

Seul en scène,dans les lueurs et les couleurs d’un vidéo-projecteur,
un comédien et son ombre nous invitent,d’image en image
et de rencontres en envolées,à découvrir un univers singulier.
Une ballade lyrique imaginée par Christian Ugolini,
échappé d’une lanterne magique,
jouant de ses écrits et de ceux des poètes,
dans un entrelacs de mots d’images et de chemins,
le drôle d’oiseau fait le portrait vibrant de cette humanité,
qui nous tient tant à cœur.

note d’intention:

Cette balade théâtrale est une invitation à 45 minutes de chaleureuse humanité, animée de la volonté farouchement optimiste d’en ressortir ensemble de bonne humeur et revigorés; car ce spectacle est à l’image du bel univers qui lui a donné le jour: à la croisée de vallées dans les lumières des Cévennes, les rencontres et les surprises s’orchestrèrent si harmonieusement que ce qui fut un projet de film (si brouillon de mon avenir fut-il) devint un spectacle vivant d’heureux vécus: de ma fenêtre aux peintres du sud, d’une galerie d’art à un poète, des mots aux images…et puisqu’images il y aurait, j’ouvrirais le bal sur celles d’une camera obscura; ainsi d’entrée de jeu le spectateur voit de ses yeux le phénomène naturel de l’apparition de l’image portée par la lumière et s’affichant renversée comme en nos yeux; phénomène trop peu « vécu» en ce monde saturé d’imagerie virtuelle; et puisque recette de l’image il y a, je l’accompagne de celle du «portrait d’un oiseau» de Prévert avant d’apparaître dans ses derniers mots et un rond de lumière pour claironner mon invitation à la nage dans le bonheur…

Montage théâtral de textes et poèmes de (dans l’ordre d’apparition en scène)

Jacques Prévert, Pour faire le portrait d'un oiseau
main camera obscura

Christian Ugolini, La nage dans le bonheur
2 rdblc-1

Antonio Machado, Chemineux, il n'y a pas de chemin
3 camino 

Friedrich Nietzsche, La vocation du poète
4rdblc-4

Pierre Reverdy et Georges Séféris, Mots et poèmes secrets
5 Dleon

Christian Ugolini, Jeu d'enfant
6 bato 0

Ronald Laing, Intérieur extérieur
6 bato-1

Ronald Laing, Mother
7 ma-6

Christian Ugolini, Mère à l'HP Père au placard
7 ma-13

N'Dréa, Perdre ma vie...
7 ma-17

Samuel Beckett, Christian Ugolini, Coup d'pipo nucléaire
8flute

Annie Le Brun, Appel d'Air
9 fly

Ghérasim Luca, Métaphysique
V vide

Friedrich Nietzsche, Vérité
W smile-1

Anaïs Nin, René Char, Correspondances
X feuille

Pierre Reverdy, Douze notes plus une
Z chute

Une réponse "

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s