Archives de Catégorie: Actualités et politique

RÉALISATEUR DOCUMENTAIRES: LES FILMS

Par défaut
Christian Ugolini
Réalisateur
CECI N’EST PAS UNE ALERTE
52 mn co production Aber Images Telessonne
un extrait ci dessous
      
CECI N’EST PAS UNE ALERTE
envoyé par ugolinichristian. – L’actualité du moment en vidéo.

LE FILM COMPLET (52 mn) en cliquant ci dessous
CECI N’EST PAS UNE ALERTE(52MN)

Infos
sur le film depuis la page du producteur Aber Images en cliquant le
lien ci dessous
Aber Images

De catastrophes industrielles en catastrophes sanitaires, la confiance
aveugle dans le progrès fait place à la remise en question des
scientifiques.
Ce phénomène social a ses précurseurs, les lanceurs d’alerte, qui
s’efforcent en amont, de faire reconnaître risques et dangers.
Aujourd’hui cette attitude de vigilance et d’alerte est en intelligence
avec une société qui met en œuvre le principe de précaution.
Chercheurs et experts rejoints par de nombreuses ONG, travaillent dans
ce sens et se font l’écho des lanceurs d’alerte.
Ils déclenchent des controverses scientifiques mais aussi politiques et
juridiques. Il envisagent d’autres perspectives à la destruction
progressive de la planète.

Avec, par ordre d’apparition à l’écran,
– Marie Angèle Hermitte,
juriste, directeur de recherche à l’ EHESS
– Francis Doussal,
agent de maîtrise, équarrisseur,
Michèle Rivasi,
biologiste, députée de la Drôme de 1997 à 2002 co-fondatrice de la
CRIIRAD
– Pierre Meneton,
chercheur à l’INSERM et expert à l’AFSSA,
Corinne Lepage,
avocate, ministre de l’environnement de 1995 à 1997 présidente de CAP21,
– Stéphane Rozès,
directeur de l’institut CSA-opinion, maître de conférence à Sciences Po
Robert Ménard,
président de RSF,
– Lydia et Claude Bourguignon,
agrologistes, fondateurs du LAMS
– Philippe Pouletty
président de France Biotech,
– Jacques Testart,
directeur de recherche au CEA père de la fécondation in vitro
– Jean Pierre Berlan,
directeur de recherche à l’INRA

« Ceci n’est pas une alerte »
Sélectionné aux
Rencontres cinema Terrascope Développement durable et environnement Université de Sherbrook (Quebec)
Rencontres internationales sciences et cinéma à Marseille
Première nord-américaine aux 9èmes RIDM
Festival international du film nature et environnement à Grenoble
3ème édition des « sciences en bobines » Paris
Semaine de l’environnement ADEME ASPE à Pau
Conviviales cinéma et ruralité à Nannay
Festival international du film d’environnement, La Pagode Paris
Festival du film de sciences d’Oullins
Festival « à nous de voir » Saint Vallier et Pierrelatte

Silence Radio (2002)

(http://www.lussasdoc.org/film-silence_radio-1,11587.html)

Christian Ugolini, le réalisateur est ce qu’il est coutume de nommer, un nomade du nucléaire

Lui et ses collègues de travail vont de missions de contrôle la nuit, sur des parkings de banlieues, en centrale nucléaire de province.

Le réalisateur rencontre sur son itinéraire de contrôleur, des spécialistes susceptibles de répondre à son questionnement.

Où en est-on aujourd’hui avec le nucléaire ? Qu’en est-il de la santé des travailleurs et des populations ?

En compagnie d’une géologue, de son médecin de travail, d’une scientifique, et de plusieurs chercheurs indépendants,

Christian tente de répondre aux interrogations que nous nous posons tous.

extrait:


RÉALISATEUR ET MONTEUR

TOUT SWING TOUT LEEB52mn diffusion Paris Première et Warner

Voir le film sur le site de Michel Leeb
LA MUSIQUE COMME ON LEEB

EN PRÉPARATION

DOCUMENTAIRE SUR LE MARONNAGE
     
UGOLINI REPÉRAGES FILM ALUKU LIBA
envoyé par ugolinichristian. – Explorez des lieux exotiques en vidéo.

DOCUMENTAIRE SUR L’HISTOIRE DE LA PRÉHISTOIRE

DOCU FICTION

Le parcours d’un cinéaste militant anti nucléaire

« Je reconnais que je n’aurais pas dû dire : “je me casse, je me barre” mais “je vous quitte, je m’en vais”. » Ce courageux mea culpa langagier du ministre atomique, interrogé ce matin sur BFM TV et RMC, était accompagné d’une justification : « C’est au vu des onze minutes précédentes et pas à cause de celle-ci [où l’on assiste à son départ] que je m’en vais. » Cette minute-ci est pourtant cruciale. Après le débat heurté sur le démantèlement, Guy Lagache introduit en effet le témoignage d’un ancien travailleur du nucléaire pour qu’Eric Besson y réagisse. C’est à ce moment que le ministre sous haute tension pète un plomb , laissant Guy Lagache aussi désemparé qu’un vieux diesel de secours de Fessenheim.

Or, que disait Christian Ugolini ? En résumé, « la sûreté des installations nucléaires est sacrifiée à la rentabilité économique. » Son inquiétude était étayée par un exemple précis et confirmée par d’autres intérimaires de la maintenance des centrales, tous interrogés dans le reportage précédent. Pour la première fois, je voyais un ministre de l’Industrie confronté à ces témoignages de travailleurs du nucléaire (peu susceptibles d’être classés « anti ») auxquels la direction D’EDF refuse obstinément de prêter attention. Comment allait-il réagir ? La course à la rentabilité menace-t-elle la sûreté des centrales françaises, oui ou non ?

Parti, le Besson. Jamais nous ne le saurons. Ma frustration est d’autant plus grande que ce Christian Ugolini m’est familier. Il était déjà présent dans RAS, nucléaire : rien à signaler, dans lequel le réalisateur Alain de Halleux laissait une plus grande place à son témoignage.

http://television.telerama.fr/television/retour-sur-la-question-qui-fache-eric-besson,70255.php